Communication non verbale dans l’entretien d’embauche

Communication non verbale dans l’entretien d’embauche

Communication non verbale dans l’entretien d’embauche

Le marché du travail étant ce qu’il est, un bon C.V. ne suffit plus ! L’entretien d’embauche est également décisif d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un poste à responsabilités.

Que le rendez-vous se fasse directement avec l’employeur ou par l’intermédiaire d’un chasseur de têtes ou d’un recruteur, ou d’un sourceur,  un candidat cadre supérieur doit savoir se mettre en valeur, non seulement par le dialogue mais aussi par ce que l’on appelle la communication non verbale ou langage du corps.

Voici quelques éléments qui vous permettront sans doute de faire la différence avec un autre candidat et d’obtenir le poste convoité.

 

Une bonne première impression

Le premier avis d’un recruteur va s’appuyer sur la présentation du candidat. On soignera particulièrement les éléments tels que la tenue vestimentaire, la coiffure, le maquillage et les bijoux s’il s’agit d’une femme, etc… Histoire d’être  conforme à l’image de l’entreprise convoitée et au poste proposé.

On ne se présente pas de la même façon pour un emploi de management que pour un travail de geek dans les hautes technologies.

Mieux vaut anticiper et essayer de « coller à l’image de l’entreprise ». Aller sur le site Web de l’entreprise sur LinkedIn et parcourir les profils d’autres employés est une excellente initiative, tout en restant en accord avec soi-même et en gardant sa personnalité.

En se conformant au style général de l’entreprise, le postulant fait passer un message :

J’ai la capacité de m’adapter, de m’intégrer et je fais preuve d’esprit d’entreprise. 

Les gestes positifs

communication non verbale
C. Martineau en conférence sur le Non-Verbal

Au cours de l’entretien on gardera à l’esprit la signification non verbales d’attitudes, de postures et on surveillera un peu ses mains…

Les professionnels du recrutement se fondent sur quelques points basiques de la communication non verbale.

En premier lieu, le regard.

Un candidat qui regarde franchement, droit dans les yeux, la personne qui le reçoit, dès le premier échange mais aussi tout au long de l’entretien, dégage immédiatement un effet positif. Cela montre de la confiance en soi.

La poignée de main

La façon dont on va serrer la main du RH est également très déterminante. Ce contact physique est révélateur de  la personnalité du candidat, et il faut se montrer à la fois sûr de soi et détendu.

Il faut donc maîtriser le geste, ni trop fort en puissance, ni trop fuyant.

Le stress ou la concentration peuvent parfois faire oublier un dernier point essentiel :

Le sourire.

Le sourire, éclaire le visage et met en valeur le côté sympathique, confiant et ouvert d’un candidat.

Il ne s’agit pas de sourire « bêtement » a tout, il faut acquiescer en souriant afin de renvoyer  une « positive attitude » dans la façon de se présenter et de répondre aux pièges de l’entretien d’embauche.

Comment se mettre en valeur ?

Avoir les bons codes permet de se mettre en valeur lors d’un entretien avant même d’avoir prononcé une parole. Une attitude polie et une certaine réserve sont généralement bien perçues par les recruteurs surtout pour des postes à responsabilités où l’on s’attend à un comportement exemplaire.

  • Éteindre le téléphone portable avant d’entrer dans le bureau (même les vibrations perturbent l’entrevue);
  • Attendre que la personne vous propose de vous asseoir;
  • S’asseoir sans croiser les jambes ni les bras;
  • Laisser la parole à l’hôte pour commencer l’entretien,

sont des comportements et des postures de respect et d’ouverture vers l’autre qui vont mettre le recruteur dans de bonnes dispositions.

Ce qu’il ne faut ne pas faire le jour d’une entrevue d’embauche…

Il faut éviter de tomber dans certains pièges qui sont identifiés pour être très mal perçus lors d’un entretien, notamment quand il s’agit d’un poste de cadre.

Tout ce qui peut laisser passer la nervosité ou le manque d’assurance comme se toucher régulièrement les cheveux, faire craquer ses doigts, se toucher le visage, avoir le regard fuyant, rougir…

Certaines attitudes peuvent même être rédhibitoires et du plus mauvais effet, jugées trop familières. On évite absolument de mâcher de la gomme, de regarder par la fenêtre, ou de fixer des objets du bureau,  de garder les mains dans les poches, de se tenir avachi sur la chaise, de faire cliqueter son stylo ou encore d’envahir l’espace en se mettant un peu trop à l’aise mais nous espérons que cela n’était pas à mentionner

Bon entretien d’embauche.

 

Article Invité

Leave a Reply

RELATED ARTICLES

Trois activités que les PMEs devraient externaliser

Trois activités que les PMEs devraient externaliser

Confier la gestion d’activités clés au développement de son entreprise peut faire peur. Cependant, l’externalisation de certaines d’entre elles permet de mettre à profit des compétences externes que l’on ne possède pas nécessairement en interne.

READ MORE
Comment bien choisir son condo ?

Comment bien choisir son condo ?

Vous désirez ardemment avoir un logement qui vous appartient ? Vous avez décidé de vous lancer dans l’achat d’un condo ? Toutes mes félicitations ! Cependant, un tel achat ne peut pas se faire à

READ MORE