LE MENAGE COMMERCIAL, UN SECTEUR EN PLEIN ESSOR

LE MENAGE COMMERCIAL, UN SECTEUR EN PLEIN ESSOR

LE MENAGE COMMERCIAL, UN SECTEUR EN PLEIN ESSOR

Envie de vous lancer dans un secteur porteur et à fort potentiel d’embauche ? Etant une profession plutôt libre d’accès et ne requérant que de moindres investissements, le marché du ménage commercial est une option à considérer.

Le secteur du ménage commercial ou de la propreté industrielle est un marché très florissant en France. Présentation du marché, investissements à prévoir, perspectives d’avenir, faisons le tour de la question.

Un marché porteur

Le marché du ménage commercial est un secteur très porteur ; service rendu aux collectivités ou aux entreprises, il concerne de nombreux environnements. Et depuis l’externalisation du nettoyage en entreprise, le secteur de la propreté industrielle a explosé en France, avec un chiffre d’affaires de 12,2 milliards d’euros pour les quelques 28.000 entreprises présentes dans le domaine.

L’activité est également créatrice d’emplois, utilisant plus de 400.000 salariés, et créant environ 15.000 postes chaque année.

Les compétences requises

La profession de ménage commercial relève du statut de l’artisan. Chacun peut accéder librement à ce métier, sans exigence de diplôme, quoiqu’il existe un cursus allant jusqu’au Bac+5.

Néanmoins, pour occuper un poste de chef d’entreprise dans le secteur, il faut avoir au moins un CAP en Maintenance et hygiène des locaux ou un BEP option Métiers de l’hygiène, de la propreté et de l’environnement, ou encore justifier de 6 années d’expériences dans le domaine.

Les investissements initiaux

Pour débuter dans le ménage commercial, il faudra prévoir les investissements suivants, quantifiables selon l’envergure de l’entreprise et les projets initiaux contractés :

  • Pour transporter le matériel, un véhicule assez spacieux, une camionnette ou un van de préférence.
  • Le matériel nécessaire : autolaveuse, aspirateur, chariot de ménage, etc.
  • Des produits d’entretien selon le type de nettoyage à effectuer : cire, lave-vitre, désodorisant, savon, détergent etc.

Un grand défi s’impose aux acteurs du marché quant au choix des produits d’entretien à utiliser, qui doivent être conformes aux exigences environnementales, ce qui implique des certifications aux normes en vigueur et une formation appropriée du personnel.

La répartition du marché

Le ménage commercial se dispatche dans de nombreux environnements à nettoyer : l’industrie (automobile, nucléaire…), les transports (aéroports, gares…), la santé (cliniques, laboratoires, hôpitaux, maisons de retraite…), le milieu hôtelier, le milieu scolaire etc.

Le marché s’organise avec des entreprises :

  • De grande envergure : qui se chargent des locaux commerciaux, des écoles, mais surtout du nettoyage spécialisé, par exemple dans les hôpitaux, et qui détiennent plus de 75% du marché quoique ne représentant que 5% du nombre de sociétés.
  • De taille moyenne : qui nettoient les bâtiments collectifs.
  • De petite taille : représentant 87% des sociétés, qui nettoient les commerces ou les habitations.

Diversification des prestations

Pour augmenter leurs chiffres d’affaires et élargir leurs offres, de plus en plus de professionnels du ménage commercial tendent à déployer leurs activités en associant le nettoyage à d’autres services ou activités annexes telles que la manutention, le gardiennage, le dépannage, les entretiens des espaces verts, la dératisation, la désinfection etc.

Les grandes entreprises peuvent prétendre à la gestion de contrats multi-sites ou de tout un territoire, tandis que d’autres se focalisent dans le nettoyage spécialisé (hôpitaux, centrales, transports en commun etc.).

Les plus petites structures se consacrent également aux services aux particuliers, outre le ménage, les services à la personne, les courses, les livraisons, le baby-sitting, l’enlèvement des déchets etc.

Des nettoyages spécifiques (véhicules, machines industrielles, matériel informatique par exemple) s’instaurent également petit à petit.

Le secteur du ménage commercial est donc très vaste et encore très porteur. Néanmoins, comme dans tout investissement, avant de se lancer, il est préférable de bien étudier la concurrence et les prix pratiqués dans la région où l’on désire s’implanter, mais surtout de se choisir une spécialité, pour laquelle on se fera connaître.

Un article proposé par  http://menagenrj.ca/

Article Invité

Leave a Reply

RELATED ARTICLES

Trois activités que les PMEs devraient externaliser

Trois activités que les PMEs devraient externaliser

Confier la gestion d’activités clés au développement de son entreprise peut faire peur. Cependant, l’externalisation de certaines d’entre elles permet de mettre à profit des compétences externes que l’on ne possède pas nécessairement en interne.

READ MORE
Comment bien choisir son condo ?

Comment bien choisir son condo ?

Vous désirez ardemment avoir un logement qui vous appartient ? Vous avez décidé de vous lancer dans l’achat d’un condo ? Toutes mes félicitations ! Cependant, un tel achat ne peut pas se faire à

READ MORE