Les 4 accidents et blessures les plus fréquents sur le lieu de travail

Les 4 accidents et blessures les plus fréquents sur le lieu de travail

Les 4 accidents et blessures les plus fréquents sur le lieu de travail

Chaque année, des milliers de travailleurs sont confrontés à des accidents sur les lieux de travail qui engendrent des blessures, bien souvent évitables. Dans cet article, nous vous partageons la liste des accidents et des blessures les plus fréquents sur le lieu de travail.

Les troubles musculosquelettiques

Les troubles musculosquelettiques (TMS) représentent 43 % des accidents du travail et peuvent être invalidants, et leur règlement demandent souvent l’intervention d’un avocat de l’assurance invalidité.

Plutôt que d’impliquer un accident du travail quelconque, ces types de blessures sont souvent le résultat d’actions répétitives, sans repos suffisant, ce qui entraîne une pression supplémentaire sur le corps humain. 

Les TMS ont tendance à affecter les articulations, les muscles et les tendons. Ce type de blessure est également désigné par d’autres termes :

  • microtraumatismes répétés ;
  • trouble de traumatisme cumulatif ;
  • blessures musculosquelettiques.

La prévention des TMS implique une bonne condition physique et le fait de s’accorder des temps de pause et de repos. Cela comprend :

  • rester en forme en dehors du travail grâce à un régime d’exercice sain ;
  • prendre des pauses régulières, en particulier lorsque vous effectuez une tâche répétitive ;
  • maintenir une bonne posture lorsque vous travaillez afin de prévenir les tensions excessives sur votre corps.

Les blessures dues aux machines

Les machines font partie intégrante des lieux de travail industriels et présentent un certain nombre de dangers possibles :

  • les pièces mobiles peuvent provoquer des coupures, des éraflures et même des blessures graves, comme l’écrasement et le démembrement ;
  • le gaz et les liquides sous pression, parfois à très haute température, peuvent causer des brûlures et des blessures lorsqu’ils sont relâchés dans une fuite de pression ;
  • la machine elle-même peut subir un court-circuit, ou une mauvaise manipulation, ouvrant ainsi la porte au relâchement de produits chimiques dangereux, au feu ou à un choc électrique.

Comme c’est le cas pour de nombreux risques sur le lieu de travail, la prévention est de mise. Les mesures de sécurité comprennent :

  • s’assurer que vous avez reçu une formation adéquate sur la façon d’utiliser la machine en toute sécurité et ne pas utiliser d’équipement pour lequel vous n’avez pas reçu de formation ;
  • vérifier tous les dispositifs de sécurité avant chaque travail ;
  • assurer l’entretien de la machine pour que tout soit en bon état (par exemple, s’assurer que les lames de scie sont bien aiguisées) ;
  • maintenir la machine et la zone qui l’entoure propres et libres de tout obstacle ou de toute obstruction ;
  • évitez les vêtements amples qui peuvent se prendre dans les machines ; de même, si vous avez les cheveux longs, ils doivent être correctement attachés.

Les accidents de véhicules à moteur

Tant sur la route que sur le lieu de travail, les véhicules à moteur sont une des principales causes de décès des travailleurs. Les collisions sur la route sont responsables de 30 % des décès de travailleurs, et 15 % supplémentaires sont dus à des accidents impliquant des véhicules à moteur sur le lieu de travail, tels que des chariots élévateurs à fourche, des transpalettes et des tables élévatrices à ciseaux.

En ce qui concerne les véhicules à moteur, la prévention des accidents est primordiale. Les mesures de sécurité comprennent :

  • éviter l’alcool ou toute drogue pouvant altérer votre jugement, que ce soit au volant ou à proximité de véhicules à moteur au travail ;
  • rester reposé et alerte, et éviter les distractions ;
  • pratiquer une conduite prudente et défensive ;
  • utiliser les mesures de sécurité (telles que les ceintures de sécurité) intégrées aux véhicules à moteur, tant sur la route que sur le lieu de travail.

Les chutes et les trébuchements

Chaque année, les chutes et les trébuchements sont à l’origine de milliers de blessures sur les lieux de travail, dont les dents cassées. Il existe deux principaux types de chutes et de trébuchements :

  • Les chutes de plain-pied, qui représentent environ 65 % des chutes et des trébuchements et consistent généralement à tomber sur des obstacles ou des surfaces, ou à perdre pied sur des surfaces glissantes. Un mauvais éclairage sur le lieu de travail ou le port de chaussures inadaptées peuvent contribuer à ce type de blessure.
  • Les chutes depuis des hauteurs. Il s’agit d’une chute de plus de 3 mètres de haut, qui peut se produire en tombant d’une échelle ou d’une plateforme surélevée.

La prévention des blessures dues aux chutes et aux trébuchements comprend :

  • le port et l’utilisation d’équipements de sécurité appropriés, tels que des chaussures adaptées à vos pieds munies d’un embout d’acier et des harnais ;
  • s’assurer que votre lieu de travail dispose de mesures de sécurité appropriées, telles que des garde-corps pour les plateformes surélevées ;
  • garder le lieu de travail propre et être conscient des déversements et des obstacles ou débris qui pourraient vous faire trébucher ou glisser.

Prévenir les accidents et les blessures sur les lieux de travail

La plupart de ces quatre types d’accidents et de blessures sont évitables, ou peuvent au moins être atténués, à condition que vous soyez informé et prudent. 

Un lieu de travail propre, une attention particulière à la sécurité et le fait de savoir prendre des pauses régulières pour éviter de soumettre votre corps à une tension excessive peuvent tous contribuer à éviter ces quatre types d’accidents du travail les plus courants.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient aussi vous intéresser !

Protéger votre boutique avec le spray antibactérien

Protéger votre boutique avec le spray antibactérien

Le virus responsable du Covid-19 circule toujours dans le monde et fait toujours autant de victimes. Parmi les solutions privilégiées, on retrouve la distanciation sociale, le port du masque, l’hygiène des mains. Il y a

LIRE LA SUITE
Quel est le meilleur traitement pour une dent cassée ?

Quel est le meilleur traitement pour une dent cassée ?

Avec l’hiver qui bat son plein, il n’est pas rare de voir des gens perdre l’équilibre et chuter en marchant sur les trottoirs glacés et enneigés. Outre le petit moment de gêne qui peut s’en

LIRE LA SUITE